L’aventure a démarré lorsqu’Aissa Dione et le premier tisserand François Nango réussirent à élargir le métier à tisser traditionnel ,passant d’une largeur de 15 cm à 90 cm. Vint ensuite la construction de métiers à tisser en 140 cm de large suivant un  modèle Européen et l’acquisition de quelques anciens métiers mécaniques rejetés par les usines en fermeture.

Des gammes de tissages tres variées sont proposées en largeurs et en contextures, à base de coton enrichi de viscose, raphia ou soie, et reflétant un caractère Africain contemporain et sophistiqué. 

   
         

 

                     
FaLang translation system by Faboba